Vous êtes ici
Accueil > Pour la petite histoire > Le « Buffalo Bill ‘s Wild West Show » à Strasbourg

Le « Buffalo Bill ‘s Wild West Show » à Strasbourg

Buffalo Bill à Strasbourg KurioCity

LE « BUFFALO BILL’S WILD WEST SHOW » A STRASBOURG


Buffalo Bill à Strasbourg KurioCityWilliam Frederick Cody dit Buffalo Bill (1846-1917) est une figure mythique de la Conquête de l’Ouest américain. Il fut notamment chasseur de bisons et dirigea une troupe théâtrale populaire : Le Buffalo Bill ‘s Wild West Show.
À partir de 1887 il se produit durant une dizaine d’années dans plus de 1000 villes d’Europe et sera vu par plus de 50 millions de spectateurs !!!
En visionnaire éclairé, il a créé le spectacle de masse qui annonce le show-business d’aujourd’hui (en utilisant notamment la publicité et le merchandising). Ce sont les prémices de l‘américanisation de l‘Europe.
Il vint en France en 1889 pour l’exposition universelle de Paris. Le spectacle sera présenté au pied de la toute nouvelle Tour Eiffel et attirera trois millions de spectateurs.

 

UN LONG ARRÊT EN ALSACE

Buffalo Bill à Strasbourg KurioCityEn 1890 il vint à Strasbourg (alors allemande) avec toute sa troupe. Son arrivée ne passe pas inaperçus : 200 indiens et cow-boys, des centaines de chevaux et quelques dizaines de bisons intriguent les strasbourgeois qui viennent assister aux montage des tentes et des chapiteaux.
Le Buffalo Bill’s Wild West Show n’a rien à voir avec un cirque habituel, quelque chose de nouveau vient de mettre le pied en Europe.
Contrairement au cirque européen qui se déroulait sur une piste d’une quinzaine de mètres, Buffalo Bill va arriver avec son arène de 100 mètres par 50 mètres. Une grande surface qui va permettre notamment aux chevaux d’avoir suffisamment de distance pour s’élancer au grand galop.

Il faut s’imaginer les tableaux vivants que jouait la fameuse troupe : une caravane de colons circule sur la piste, rejoue l’avancée vers l’ouest, les indiens qui surgissent et se mettent à attaquer les chariots, la poudre qui parle de partout et enfin la cavalerie de Buffalo Bill qui arrive et sauve les pionniers.
Une des multiples histoires d’indiens et de cow-boys, de chasse aux bisons, d’attaques, de chevauchées. Mais aussi des armes et des fusils, des revolvers et des balles, des chevaux et des lassos, des histoires de poudre et de poussière…

Buffalo Bill à Strasbourg KurioCity
À Strasbourg on connaissait bien cette histoire de la conquête de l’Ouest américain pour l’avoir lue dans les journaux. Mais voici qu’à peine achevée, elle se déroule là, devant les yeux des spectateurs comme si ils y étaient. La voici mise en histoire à travers le spectacle et la personnalité du plus célèbre des cow-boys : Buffalo Bill.
Les spectateurs tremblent devant ces véritables indiens, ces guerriers qui, quelques années auparavant, étaient encore en lutte contre la cavalerie américaine.
Ces aspects réels et authentique font du spectacle une attraction mondiale, tout le monde veut voir le Wild West Show et sentir son souffle venu des grands espaces mythiques.

La société WOLF, fondée en 1825 et implantée au 24, rue de la mésange à Strasbourg, a délivré des tickets pour le spectacle. Ce magasin de vente d’instruments de musique du même nom s’y trouve toujours aujourd’hui.

Une dizaine de représentations du spectacle se sont tenus sur l’ancienne place Lenôtre à Strasbourg, près de l’Orangerie (actuel emplacement du Conseil de l’Europe) : 6 en octobre 1890 et 4 en avril 1891 (20 000 spectateurs par représentation).
Entre ces deux périodes de représentation strasbourgeoise Buffalo Bill apprit que, dans certains comptes-rendus de sa tournée, la presse américaine avait affirmé que les indiens du spectacle étaient maltraités et discriminés.

Ces compte-rendus tracassèrent Buffalo Bill, qui considérait les indiens comme ses amis. Il décida alors de retourner aux États-Unis avec quelques indiens afin de prouver le caractère mensonger de ces comptes-rendus, après avoir installé son cirque à Benfeld, où il le confia à son associé Nate Salsbury.

Pendant 7 mois, des cow-boys et des indiens étaient présents dans la région et ont attisé toutes les curiosités. De plus, ces indiens et cow-boys effectuaient des allers-retours à cheval entre Strasbourg et Benfeld.

Buffalo Bill à Strasbourg KurioCity
Revenu en Alsace après toutes ces péripéties, Buffalo Bill reprit la tournée en 1891 et partit de Strasbourg pour des villes allemandes, belges et anglaises.


 


Faites découvrir cet article à votre entourage !

Cyril
Cyril
Amoureux de Strasbourg et épicurien convaincu. Je boirai du lait le jour ou les vaches mangeront du raisin.
http://kuriocity.fr

Laisser un commentaire

Top