Les stations de tram strasbourgeois #3 : Winston Churchill

Les stations de tram strasbourgeois #3 : Winston Churchill


Station des lignes E et C inauguré en 2007
Pourquoi parler de cette station de tram ?

Le quartier qui entoure cette station de tram est situé dans la partie de Strasbourg dont la physionomie a le plus changée ces 20 dernières années. Et de loin. Le nom de l’arrêt a été donné en souvenir du pont qui se trouvait a cet endroit jusqu’en 2006.

La transformation d’un quartier :

En effet, l’emplacement de ce qui allait devenir la station Winston Churchill était au début des années 2000 complètement différent. Il y avait là les entrepôts de l’entreprise SEEGMULLER,bâtis en 1932 sur la presqu’île Malraux dans ce qui était alors une zone industrielle intégrée au port autonome de Strasbourg.


Dans les années 1960, pour lier rapidement le nouveau quartier de l’Esplanade à celui du Neudorf, il fut décidé de construire un viaduc de 600 mètres de long. Décision critiquable aujourd’hui mais justifiée à l’époque où l’on pensait que la mobilité automobile allait résoudre tous les problèmes de transport du Monde. De plus, la zone était encore très industrielle jusqu’à ce qu’en 2000, la société Armement Seegmuller mit la clé sous la porte.

Un nouveau quartier en chantier : Les fronts de Neudorf

Dès lors, tout ce quartier situé entre l’Esplanade et Neudorf, uniquement traversé par le pont Churchill, est laissé à l’abandon. Mais son bon emplacement va très vite le sortir de cet état.Car c’est à ce moment-là que la Ville de Strasbourg décide d’y implanter un nouveau quartier, nommé Les Fronts de Neudorf. Le pont Churchill devient vite un problème urbanistique pour l’aménagement du quartier. Il est très vite décidé de le démolir. Le pont est entièrement démoli en 2006, et le 25 août 2007 la ligne C est prolongée de 4,2 km depuis la station Esplanade permettant la desserte du quartier du Neuhof, enclavé dans le Sud de la ville.

Avant (début des années 2000)

Après (2018)

Source:Google street view

Tout ce qui reste de l’ancien pont, qui fut en service de 1967 à 2004, c’est un des escaliers d’accès, laissé sur place en souvenir. En tout cas, les habitants des immeubles blancs que l’on voit sur la photo précédente sont bien contents que ce ne soit plus qu’un souvenir, justement ! En effet, les étages bas avaient une vue imprenables sur les sombres dessous d’un pont en béton, et ceux des étages supérieurs une magnifique vue de la circulation automobile du pont.

L’escalier du pont, qui fut d’abord épargné pour servir de souvenir, jusqu’à sa démolition en 2014, pour faire place à l’INET (Institut national d’études territoriales, grande école du service public) crédit : https://www.archi-wiki.org/

C’est d’ailleurs toute la zone qui a connu une impressionnante mutation urbanistique. Le premier grand bâtiment qui fut construit dans la zone fut l’UGC Ciné Cité, inauguré le 29 novembre 2000. Les premiers cinéphiles qui s’y rendirent eurent l’impression que cet immense cinéma avait été bâti au milieu de nulle part. Mais cette impression va vite changer grâce aux nombreux bâtiments construits dans le nouveau quartier. Jugez plutôt ! Dans l’ordre : les Archives de Strasbourg, la Cité de la Musique et de la Danse de Strasbourg, Le centre commercial Rivétoile. Ensuite, des 3 bâtiments Seegmuller laissés à l’abandon, l’ancien bâtiment mixte, le plus à l’Ouest se transforme en Médiathèque André Malraux, et le silo en Maison Universitaire Internationale. Enfin, l’entrepôt commercial et la tour de bureaux, à l’Est, sont réhabilités en restaurants, bureaux et logements.

Je dois dire que ce quartier est selon moi particulièrement réussi, les tours des Black Swan donnent un vrai élan moderne a cette ancienne friche, sans oublier la tour Elithis qui, en plus de son architecture moderne, est la première tour à énergie positive du Monde ! Ce quartier fait aussi maintenant partie d’un plus grand ensemble de réhabilitation à Strasbourg, une ceinture qui part du Parc du Heyritz jusqu’au Jardin des Deux Rives. D’ailleurs, si l’on me demandait quelle est la plus belle piste cyclable du Monde, le cycliste que je suis répondrait sans hésiter, celle qui permet d’aller du Parc du Heyritz à Kehl ! Et en voiture, lorsque l’on arrive en France par le pont de Kehl, on est accueillis par des bâtiments modernes et un vrai bout de ville, la route du Rhin n’est plus aussi laide et mal famée qu’elle ne l’était il y a encore une petite vingtaine d’années. Bref, la station de tram Winston Churchill n’a que 13 ans et pourtant lorsque l’on passe aujourd’hui dans le quartier qui l’entoure on a presque l’impression qu’elle a toujours été là.

Antoine Weber

Antoine Weber

Trapéziste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *