Vous êtes ici
Accueil > Ripaille > Type > Français > Le Bouchon Brionnais : un bouchon parmi les Stubs

Le Bouchon Brionnais : un bouchon parmi les Stubs

Le Bouchon Brionnais : un bouchon parmi les Stubs

Type : Français (Lyonnais) | Quartier : Grande île | Prix : €€


« La gastronomie Lyonnaise et Bourguignonne s’invite au Pays des cigognes ! ». Avec un tel slogan, le Bouchon Brionnais fait dans la provoc’. Premier défi : manger lyonno-bourguignon par soir de grosse canicule, ce qui n’est pas chose aisée mais que nous avons vaillamment relevé, les uns intrigués par cette gastronomie inconnue à leurs papilles, les autres (principalement moi) émus de retrouver le goût du terroir familial. Test et verdict.


Le Bouchon Brionnais
25 rue du jeu des enfants 67000 Strasbourg
0388364968
Du lundi au jeudi de 12h à 14h et de 19h à 22h, le vendredi et samedi de 12h à 14h et de 19h à 23h30
MENU
SITE WEB
PAGE FACEBOOK
COMPTE INSTAGRAM




LE TEST COMPLET

LE CADRE :

Nous étions attablés à la fraîche à la petite terrasse à l’arrière du restaurant, mais n’avons pas manqué, sur le conseil avisé et bienveillant du patron, de jeter un œil au fameux caveau « Saint-Vincent », la pièce maîtresse du restaurant, qui tire son nom du Saint-Patron des Vignerons. Cela devrait suffire à vous donner une idée de l’ambiance qui s’y dégage (sans parler de la véritable curiosité du lieu qui ne manquera pas de vous surprendre, mais nous n’en dirons pas plus, vous irez le constater par vous-même!)

Le caveau peut par ailleurs être privatisé afin que vous puissiez profiter au calme, entre amis ou entre collègues, des nombreuses références de la carte des vins et des planchettes de charcuterie du pays lyonnais.

Côté salle, la déco est sobre : lumière feutrée, pierres et bois apparents, nappes rouges et blanches… Les codes du bouchon lyonnais sont bien là !






À LA CARTE :

Certains d’entre nous, élevés au pays de la knack, n’avaient jamais goûté de véritable andouillette AAAAA de leur vie… C’est chose faite ! Pour les moins courageux, la carte propose (vous l’aurez compris) d’autres spécialités lyonnaises et bourguignonnes : œufs meurette, rognons de veau (flambés au marc de Bourgogne), tripes et bien sûr les inévitables quenelles de brochet. Pour ma part, je me suis laissé tenté par un bon saucisson pistaché en brioche, ça fait toujours plaisir.

Pour finir le repas, si vous souhaitez poursuivre sur cette touche lyonnaise, on retrouvera bien sûr des desserts à base de praline : en brioche, en crème brûlée…



VERDICT :

On a aimé :

  • le service et l’accueil très sympa qui nous ont été réservés
  • l’originalité des vins proposés
  • le calme et l’atmosphère générale qui se dégagent du lieu
  • un Bouchon qui aurait sa place à Lyon !

Découvrir d’autres bonnes adresses strasbourgeoises

Faites découvrir cet article à votre entourage ! :

Guillaume
Guillaume
Guidé de ci de là par une étoile, né entre Rhône et Saône, bercé par le Rhin.

Laisser un commentaire

Top