Vous êtes ici
Accueil > Ripaille > Type > Alsacien > Restaurant Aux Quatre Vents : La Famille Avant Tout

Restaurant Aux Quatre Vents : La Famille Avant Tout

Restaurant Aux Quatre Vents : La Famille Avant Tout

Type : Alsacien | Quartier : Schiltigheim | Prix :


Schiltigheim, quartier mairie, un dimanche en pleine fête de la bière, un établissement qui ne paye pas de mine… Rien de très sexy a priori, pourtant nous nous sommes laissés tentés, suivant notre instinct et les avis positifs que nous avions entendu au sujet du lieu. Et là, ce fut la révélation ! Nous en sommes sortis avec une sensation étrange : un restaurant qui ne propose rien de bien révolutionnaire, mais laisse néanmoins la sensation d’avoir vécu quelque chose d’assez inédit. Une expérience qui vaut la peine d’être vécue !


Aux Quatre Vents 15 rue de la mairie, 67300 Schiltigheim 0388331600 Du lundi au samedi de 11h à 15h et de 18h30 à 22h MENU PAGE FACEBOOK


LE TEST COMPLET

LE CADRE :

Une fois bien attablés, l’œil s’accroche à ce décor qu’on a tous connu chez une grand-mère, une grand-tante ou un lointain membre de la famille : des bibelots, posés sans cohérence apparente sur des meubles anciens qui fleurent bon la nostalgie. Pour les amateurs de style baroque qui aiment se sentir chez eux partout où ils passent, cela ne manquera pas de faire son effet !

Chaleur et convivialité sont ici les mots qui règnent en maître. Nous avons adoré l’accueil qui nous a été réservé, à la fois très amical et familier, sans être trop intrusif ou inconvenant. On a même parlé vacances avec le nouveau né du gérant. Un moment très enrichissant !

Aux Quatre Vents, c’est une véritable histoire de famille : le fils s’occupe de la salle pendant que la mère est en cuisine. D’ailleurs, le service et la cuisine sont à l’image de cette atmosphère : tout se veut familial ! En un repas aux Quatre Vents, vous nourrirez une famille entière !

 

 

 

 

À LA CARTE :

Opulence. C’est le terme qui nous est venu en premier quand on est reparti des Quatre Vents avec note doggy-bag qui nous a fait un repas et demi… De quoi prolonger le plaisir et profiter encore un peu de cet si tendre rosbif, parfaitement cuit et assaisonné, accompagné de sa ribambelle de garniture que belle-maman n’a pas pu finir. A propos de garniture, un petit aparté : voici un extrait plus ou moins fidèle de ce qu’il nous a été répondu quand on a demandé avec quoi était servie la viande :

– « il y a de la ratatouille, de la salade de pomme de terre, des pommes frites, des spaetzles, des brocolis…

– alors je vais prendre la ratatouille

– ah non, c’est tout ça en même temps ! »

 

Le tout pour accompagner le rosbif de cheval, lui même servi en abondance… Puis on nous a dit que c’était comme ça aux Quatre Vents. Alors on a profité de ce festin, tout en essayant de notre côté de venir à bout de notre salade de pieds de porcs, avant que n’arrive le dessert…

 

 

VERDICT :

On a aimé :

  • la dégustation des vins avant de faire notre choix
  • l’excellent rapport qualité-prix
  • la convivialité naturelle qui se dégage du lieu

Découvrir d’autres bonnes adresses strasbourgeoises

Faites découvrir cet article à votre entourage ! :

Guillaume
Guillaume
Guidé de ci de là par une étoile, né entre Rhône et Saône, bercé par le Rhin.

Laisser un commentaire

Top