Vous êtes ici
Accueil > Pour la petite histoire > Les supplices du Pont du Corbeau

Les supplices du Pont du Corbeau

Supplices pont du corbeau

Les supplices du Pont du Corbeau


De nos jours le Pont du Corbeau est l’ouvrage qui permet de relier la Krutenau à l’hypercentre. Un joli pont fleuri, classé au patrimoine mondial de l’Unesco et traversé notamment par les bateaux mouches.

Pont du Corbeau

Mais loin de l’image actuelle, voyageons vers une époque bien plus glauque : Le Moyen-Âge.

Pont du Corbeau Strasbourg

La première mention du pont du Corbeau apparaît en 1308 sous le nom de « Pont des Supplices ». C’était alors qu’une passerelle en bois où se déroulaient d’horribles tortures et condamnations à mort. Parricides, infanticides, voleurs ou encore les femmes infidèles étaient jetés dans l’Ill, la rivière qui coule en dessous et qui était à l’époque au débouché des égouts de la ville.

Une horrible plongée dans les excréments :

Il y eu d’abord « la planche des noyades« , une longue planche basculante où l’on attachait le condamné. Le bourreau devait le plonger dans le cloaque « un peu » ou « beaucoup », selon le jugement prononcé au préalable.

À partir de 1477, la planche basculante est remplacée par le « Schandkorb », un grand panier dans lequel on plonge le supplicié de la même façon dans l’eau croupie. S’il arrivait à sortir, le condamné devait réussir à regagner les berges en nageant dans les matières fécales (peu de gens savait nager à cette époque).

Illustration panier

©DNA, Archi-Wiki

Cette jolie tradition se perdra et le pont gardera uniquement sa fonction initiale. Le pont actuel date de 1892, il était surmonté de pittoresques tourelles supprimées en 1942. Le tram y circulait jusque dans les années 50.


Faites découvrir cet article à votre entourage !

Cyril
Cyril
Amoureux de Strasbourg et épicurien convaincu. Je boirai du lait le jour ou les vaches mangeront du raisin.
http://kuriocity.fr
Top