Newsletter

Le meilleur de Strasbourg rien que pour vous !

Des obus de 1870 dans les façades strasbourgeoises

Des obus de 1870 dans les façades strasbourgeoises

Suite aux intenses bombardements de Strasbourg en 1870 lors du siège de la ville par les prussiens, les dégâts sont énormes. Plus de 200 000 obus ont été vomis par les canons Krupp et ont semé la mort et la destruction dans la capitale alsacienne.
Dans le lot, certains n’ont pas explosé et jonchent le sol. Lors de la reconstruction de la ville, des strasbourgeois les encastrent dans leurs façades en souvenir de ces journées tragiques.

D’ailleurs, contrairement à la légende, ils n’ont évidemment pas atterrit là directement en sortie de canon. Une dizaine de ces obus sont encore visible (principalement au centre ville) et témoignent 150 ans après de ce bout d’histoire strasbourgeois.

N’hésitez pas à zoomer sur les différentes vignettes
12-13 Place de la Cathédrale (le plus connu)

Place du Corbeau « Au Canon »

9 quai des pêcheurs

1 Place du Temple Neuf

18 quai Saint-Nicolas

27 rue Sainte Elisabeth

7 Rue du Vieux-Marché-aux-Poissons

Ainsi qu’un boulet au 3, Place Saint-Pierre-le-Vieux

Sur le même sujet, notre série « Strasbourg 1870 » :
#1 : Le début du siège
#2 : Le terrible bombardement du 23 août
#3 : L’arrivée des alliés suisses
#4 : La capitulation

Cyril

Cyril

Fondateur de Kuriocity | Homme des tavernes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *