Newsletter

Le meilleur de Strasbourg rien que pour vous !

Strasbourg 1870 ép.3 : L’arrivée des alliés suisses

Strasbourg 1870 ép.3 : L’arrivée des alliés suisses

Du 30 août au 9 septembre 1870, la ville a reçu près de 47 000 obus soit une moyenne de 4 300 obus par jours. Les prussiens creusent des tranchées de plus en plus près des fortifications en vue d’un assaut. Les pertes s’accumulent et les remparts de Strasbourg sont durement éprouvés par endroit.


Le 2 septembre, les troupes françaises sont battues à Sedan, Napoléon III est prisonnier des prussiens et la république est proclamée.


Le 3 septembre les assiégeants allemands de Strasbourg chantent, jouent de la musique et lancent des vivats. Ils informent les français et le général Ulrich par télégramme de la situation catastrophique de l’armée française sur le reste du front.
Strasbourg ne plie pas et continue le combat.

Le 11 septembre, une petite lueur dans le sombre horizon des citoyens strasbourgeois : nos alliés suisses arrivent ! Une délégation neutre composée de MM. le docteur Rohmer, président de la commune de Zurich ; le colonel de Büren, président de la commune de Berne, et le secrétaire d’Etat docteur Bischoff, à Bâle ; entament des négociations avec les prussiens.
Leur objectif : négocier avec le général Von Werder un maximum de sauf-conduits pour évacuer des femmes des enfants ou encore des vieillards de la ville. Elle en obtint 1100.

Les suisses honorent alors leur serment pluriséculaire en venant en aide à ses amis strasbourgeois ! (voir notre article là-dessus).

Notre série « Strasbourg 1870 » :
#1 : Le début du siège
#2 : Le terrible bombardement du 23 août
#3 : L’arrivée des alliés suisses

Cyril

Cyril

Fondateur de Kuriocity | Homme des tavernes

One thought on “Strasbourg 1870 ép.3 : L’arrivée des alliés suisses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *