Vous êtes ici
Accueil > Pour la petite histoire > [Photos] Revivez la libération de Strasbourg en 1918 !

[Photos] Revivez la libération de Strasbourg en 1918 !

Libération Strasbourg 1918

REVIVEZ LA LIBÉRATION DE STRASBOURG EN 1918


La libération de l’Alsace-Moselle à la fin de la Première Guerre Mondiale a été un moment d’immense confusion, de mouvements de foule, de cortèges, de manifestations, de pillages, de bagarres, de fusillades… Entre l’armistice du 11 novembre, jusqu’à la libération de Strasbourg le 22 novembre (d’où la rue du même nom) plongez-vous dans cette libération grâce à des images d’époque sélectionnées par KurioCity !

Au moment où la guerre s’achève, l’opinion publique en Alsace est massivement en faveur de la France. Les marins alsaciens et lorrains qui servaient dans la marine allemande se mutinent et arrivent à Strasbourg le 9 novembre. Ils furent accueillis par la foule place Kléber et prirent la ville dès le 10. Ils établissent alors un « Conseil des soldats et ouvriers » et hissent le drapeau rouge révolutionnaire au sommet du clocher de la Cathédrale. On appel alors cela le «Soviet de Strasbourg».

Le conseil des soldats à Strasbourg 15 Novembre 1918

Le conseil des soldats et ouvriers le 15 Novembre 1918.

Dans le même temps, Jacques Peirotes élu maire de Strasbourg, proclame la République et craignant que le mouvement ne dégénère fait appel à une entrée précipitée des troupes françaises.

Jacques peirotes 1918

Jacques Peirotes proclame la République le 10 novembre 1918.

La « révolution » s’efface rapidement lorsque le 21 novembre, les premières troupes françaises arrivent dans la ville.

Libération Strasbourg Cathédrale

Les troupes françaises acclamées rue Mercière.

Cette libération sera totale dès le lendemain, le 22 novembre 1918, lorsque le Général Gouraud fait parader ses troupes dans la ville en liesse.

1918 22 nov Entrée du Général Gouraud à la tête de la IVe Armée Française

Entrée du Général Gouraud le 22/11/18 à la tête de la IVe Armée Française.

1918  Un Général et son Etat-Major escortés par de jeunes Alsaciennes en costume régional

Un Général et son Etat-Major escortés par de jeunes Alsaciennes en costume régional.

1918 25 nov La fanfare des chasseurs à pied au pont du Faubourg National

La fanfare des chasseurs à pied au pont du Faubourg National.

1918 Entrée des troupes à Strasbourg

Scènes de liesses populaires.

Libération Strasbourg 1918 liesse

1918 25 nov Les voitures du cortège, Place de la Cathédrale

Les voitures du cortège, Place de la Cathédrale, le 25 novembre.

1918 25 nov Défilé des troupes Place de la Cathédrale

Défilé des troupes Place de la Cathédrale le 25 novembre.

1918 Défilé des troupes françaises, devant le Maréchal Pétain

Une pièce d’artillerie et son tracteur automobile lors du défilé Place de la République, le 25 novembre.

1918 déc - Foch lui fut remis le sabre de Kléber 8 déc 1918

Le Maréchal Foch portant le sabre de Kléber

Des tancs [sic] de l'armée française glorieuse à Strasbourg, le 8 déc. 1918

Un char Renault FT17 le 08/12/18

La ville accueillera aussi le Président de la République, Raymond Poincaré et Georges Clémenceau lors d’une visite le 9 décembre 1918.

Libération Strasbourg 1918 Clémenceau et Pointcarré

Clémenceau et Poincaré paradant place Kleber le 09/12/18

Libération Strasbourg 1918 Statue de Kléber - drapeaux - photographes - officiels

Clémenceau et Poincaré devant la statue de Kleber et entourés par les photographes officiels, le 09/12/18

 1918 9 dec visite pointcaré cathédrale

Visite du Président Poincaré à la Cathédrale, le 09/12/18

La fête continuera jusqu’à l’année suivante, lors du premier 14 juillet célébré en Alsace ! (La fête nationale française a été instituée en 1880 lorsque l’Alsace était allemande).

Première fête du 14 juillet 1919

Première fête du 14 juillet 1919


Faites découvrir cet article à votre entourage !

Cyril
Cyril
Amoureux de Strasbourg et épicurien convaincu. Je boirai du lait le jour ou les vaches mangeront du raisin.
http://kuriocity.fr

2 thoughts on “[Photos] Revivez la libération de Strasbourg en 1918 !

  1. 5 entrées solennelles françaises à Strasbourg en novembre-décembre 1918, c complètement dingue ça ! les français n’en revenaient pas de leur victoire, qu’ils ne méritaient pas et ne comprenaient pas que l’accueil des Strasbourgeois leur fut plus chaleureux que celui des Messins

  2. combien avez-vous payé vos bouts de pellicules de l’Ecpad ? pellicules tournées par le service cinématographique de l’armée. Ce qui n’est pas précisé, alors que quand vous visionnez une vidéo de l’ina du temps vichyste, c toujours précisé que ces vidéos sont passées par le filtre de la censure nazie bochique

Laisser un commentaire

Top