Vous êtes ici
Accueil > Pour la petite histoire > Argentoratum la Romaine : Les origines de Strasbourg !

Argentoratum la Romaine : Les origines de Strasbourg !

image présentation camp argentoratum

Camp fortifié d’Argentoratum – Gravure de 1909 (©BNF)

ARGENTORATUM LA ROMAINE, AUX ORIGINES DE STRASBOURG


Nous sommes en 12 avant Jésus-Christ. Toute la Gaule est occupée par les Romains…Toute ? Hé oui ! C’est le cas de l’Alsace et de la position actuelle de Strasbourg. C’est à cette date que commencent les 2000 ans d’histoire de la ville lorsqu’un général romain est chargé d’établir un camp fortifié le long du Rhin.
 
C’est à l’emplacement actuel de la cathédrale que le camp d’Argentoratum fut bâti et pouvait accueillir une légion (6000 légionnaires !)
carte du camp romain dans Strasbourg actuel
Le camp romain dans le paysage actuel
Source : encyclopedie.bseditions.fr
Peu à peu, des faubourgs se sont développés autour du fort (principalement par les familles des soldats) et aux alentours de l’an 20, la population de l’agglomération d’Argentoratum dépassait déjà les 10000 habitants.
 
La ville continua son expansion jusqu’au IVe siècle où elle deviens une ville frontière avec le déclin de l’empire romain et les  premières invasions barbares. Elle fut par la suite détruite complètement par Attila le hun en 451.
 
Elle est reconstruite par les francs au début du VIe siècle sous le nom de Stratae burgus (le bourg de la route), pour ensuite adopter progressivement son nom actuel.
 
camp Argentorate
La camp romain dans le paysage actuel ©alsatiae

Il n’y a que les gens géniaux qui partagent (on dit ça, on dit rien) :

Cyril
Cyril
Amoureux de Strasbourg et épicurien convaincu. Je boirai du lait le jour ou les vaches mangeront du raisin.
http://kuriocity.fr

8 thoughts on “Argentoratum la Romaine : Les origines de Strasbourg !

  1. J’ai un doute :
    Attila détruit la ville en 451.
    Elle est reconstruite au début du… Ve siècle ? Donc avant le passage d’Attila ?

    Peut-être une petite faute de frappe pour désigner le VI e siècle ?

Laisser un commentaire

Top